Le Baron Bleu

catégorie:
  1. Informations générales

    Le Baron Bleu est l’histoire d’une rencontre dans une bibliothèque entre un adulte qui aime lire et un tout jeune adolescent qui voudrait voler. Grâce aux livres, ce petit héros ordinaire va devenir le baron bleu, tout habillé d’azur, volant dans les airs parmi les oies et les canards, les aigles… accompagné par l’adulte qui lui prodigue ses savoirs tirés des pages des livres. Comment naviguer dans les airs et reconnaître les oiseaux ? Le jeune baron bleu apprend aussi à quelle famille il appartient, il entend parler de tous ces hommes qui, comme lui, ont voulu voler et ont participé à la conquête du ciel. Il apprend à faire la guerre et comment inventer la paix en larguant sur les deux lignes adverses des tas de livres jusqu’à faire «pousser des poètes». C’est l’histoire d’une amitié inattendue et d’une découverte de la lecture, de vols parmi les oiseaux et d’une vie réinventée dans les rayonnages d’une bibliothèque. Ca fait rêver, ça fait rire, ça fait espérer un monde meilleur, comme le font les vraies histoires pour enfants.
    Cédric Bonfils

    The Adobe Flash Player is required for video playback.
    Get the latest Flash Player or Watch this video on YouTube.

     

  2. L'affiche

  3. Infos techniques

    de Gilles Baum et Thierry Dedieu aux éditions Seuil Jeunesse.
    Adaptation / François Decayeux
    Droit et adaptation demandés à Seuil Jeunesse
    Mise en Scène / François Decayeux
    Soutien de mise en Scène / Vincent Gougeat
    Interprète / Julien Graux et François Decayeux
    Scénographie / Grégory Trovel, François Decayeux
    Mise en couleur de la Scénographie / Didier Chappée
    Création lumière / Grégory Trovel
    Affiche / Pierre Muller
    Expo Affiche / Lycée Saint Vincent de Paul à Soissons (BTS Graphique)
    Teasar (vidéo film) Marie Bacqueland
    Auto production, soutenue par la Briqueterie.
    Diffusion : Saison 2015 / 2016
    Saison 2016 / 2017

  4. Inspiration

    La 126 Bis est en recherche depuis le mois de mai de l’adaptation d’un texte sur l’aviation pendant la grande guerre en vu d’un spectacle à l’attention du jeune public. Une façon de parler de la guerre mais avec les grands rêves de l’homme, voler. Le responsable artistique, François Decayeux, s’est penché sur plusieurs écrits sur l’aéronautique, documentation très didactique
    et peu ludique sur l’envie de voler. Il s’est intéressé par la suite
    aux grands noms de l’aviation, Otto Lilienthal, Blériot, Antoine de Saint Exupery, Roland Garros, les frères Wright, et aussi le fameux Baron Rouge (Manfred Von Richthofen) qui avait retenu son attention, mais
    rien ne lui permettait de raconter une histoire sans réécrire un récit ludique et amusant. Il s’est alors tourné vers la Bande
    dessinée mais, à l’inverse, les récits se sont
    révélés être des histoires de guerriers entrecoupées d’histoires d’amour plus en direction des
    adolescents et des adultes que pour le jeune public. Il a demandé conseil auprès de libraires pour avoir
    une orientation et des références sur des livres
    illustrés. Le Baron Bleu a été une découverte plus que magique pour
    le responsable artistique. Le livre du Baron Bleu ainsi que le film
    d’animation «le vent se lève» de Hayao Miyasaki rejoignent les thèmes principaux que François Decayeux s’était fixés : une envie de voler, comme les pionniers, ainsi qu’un engagement d’aviateur dans ce conflit mondial qu’est la guerre 14-18.

  5. Adaptation

    La scénographie, un rouleau vertical qui s’enroule et se déroule au fur et à mesure des scènes, ainsi qu’une utilisation, sur certaines scènes, des techniques du
    Pop-up. Le décor est une bibliothèque. L’adaptation du texte «le Baron Bleu», est modifiée pour permettre le dialogue entre les deux comédiens, il n’est pas narratif comme dans le livre. L’adaptation respecte le récit dans son intégralité. Deux comédiens, donc, interprètent les personnages, un enfant (pré-adolescent) et un adulte
    (bibliothécaire) plongés dans les lectures de cette bibliothèque aux livres plus que centenaires. L’adaptation débute par les présentations, scène d’introduction, avant de plonger dans l’histoire du livre «le Baron Bleu». La rencontre entre l’enfant et l’adulte passe par l’envie, le besoin, l’imaginaire de l’enfant qui «aimerait bien
    voler». L’adulte, classique et professoral lui donne des références sur les pionniers de l’aviation. «On ne vole pas comme ça d’un simple claquement
    de doigt». Mais l’enfant veut un avion comme ses dessins, avec quatre ailes et de couleur bleu azur pour «observer les oiseaux sans les déranger». L’adulte se laisse porter par cet imaginaire et l’accompagne dans son aventure. Cette aventure, à deux, permet de découvrir les compromis que chacun va être obligé de faire vis-à-vis de l’autre.
    A la fin du spectacle, après que l’enfant, devenu le baron Bleu, soit «décoré de la médaille des armes et des lettres » une sonnerie retentit pour annoncer la fermeture de la Bibliothèque, leur
    rencontre ce termine par un rangement rapide des livres dans les rayonnages du lieu. L’enfant conclut en demandant à l’Adulte s’il compte revenir le lendemain pour jouer à «j’aimerai bien aller sous l’eau».

  6. Documents